Je manque de confiance en moi​

« Il n’y a qu’une chose qui rend un rêve impossible à réaliser : la peur d’échouer »

Je me fais confiance

Peur du jugement des autres, tendance à se dévaloriser, à se comparer et à se sous-estimer, chacun l’exprime différemment.
Le manque de confiance en soi peut être un handicap et avoir un impact négatif sur notre vie. Il peut nous bloquer vis-à-vis des autres, nous pousser à rester dans notre zone de confort ou à abandonner trop tôt.
Il est cependant possible d’apprendre à se faire confiance en développant sa croyance en ses capacités et ses ressources intérieures et en adoptant un nouveau regard, plus positif, sur ses actions et soi-même.

La sophrologie pour la confiance en soi

La sophrologie permet de renforcer la confiance en soi en nous aidant à positiver et à prendre conscience de nos capacités et de nos ressources personnelles.


La sophrologie n’est pas seulement une technique de relaxation, c’est également une philosophie de vie qui s’appuie sur deux principes :

  • Le premier principe consiste à être à l’écoute de soi afin de mieux se connaître et ainsi, d’être conscient de ses qualités et de son potentiel.
  • Le deuxième principe consiste à se focaliser sur toutes les choses positives et donc adopter une attitude plus positive envers soi.

Quelques astuces pour reprendre confiance en soi

  • Choisir une phrase qui résonne en vous :

Ça peut être une citation, les paroles d’une musique, que l’on expose bien en vue dans un lieu de passage comme la cuisine ou son bureau par exemple. On est sûr de se connecter quotidiennement à cette phrase positive.

 

  • Faire une pause de posture :

La façon dont on se tient est souvent le reflet de notre état d’esprit, et peut trahir un manque de confiance. Face a un miroir, on redresse les épaules et la tête, on sort sa poitrine, on respire en conscience, et on se regarde, avec assurance et bienveillance. 

Quand ? Au réveil, mais aussi à chaque fois que l’on en ressent le besoin au cours de la journée
( même 10 secondes ! ). Ainsi, on est dans une posture plus valorisante, pour soi et aux yeux des autres.

 

  • Prendre rendez-vous avec soi :

Que l’on utilise un agenda papier ou numérique, l’idée est d’identifier une ou deux choses par jour qui nous font du bien et de l’inscrire au programme de sa journée, en le marquant d’une couleur qu’on aime. Ça peut être acheter un magazine, s’offrir un bouquet de fleurs, aller courir…

Quand ? Quotidiennement ! II est important de s’accorder des moments « égoïstes » pour prendre soin de soi, se faire plaisir au milieu de journées bien remplies, où on a tendance à s’oublier.

 

  • Se remercier avant de se coucher :

On rumine souvent les contrariétés ou échecs, il faudrait en faire de même pour les réussites, même petites.
Quand ? Avant de se coucher, on prend un petit temps pour soi, juste quelques minutes pour se remercier, cultiver la bienveillance envers soi.
On peut penser aux choses positives qui nous sont arrivées dans la journée, ou à ce que l’on a réussi à accomplir et dont on est fier.

En raison de la situation sanitaire exceptionnelle, je vous accompagne si vous le souhaitez en visio avec Zoom